La prise du Valproate chez la femme épileptique qui envisage une grossesse est déconseillée. En effet, les effets secondaires sur leurs enfants peuvent être nombreux (30 à 40% de risques) tels que : malformations physiques, autisme, problèmes neuro-développementaux.

Les femmes concernées n’ont pas été mises au courant du danger de ce médicament par leurs médecins. Cependant, le logo apparaît dorénavant sur les emballages.

Voici la liste des médicaments qui contiennent tous une molécule appelée «valproatede sodium». Celle-ci va modifier le niveau d’expression des gènes du fœtus qui sont importants dans le développement des organes et du cerveau :

  • Dépakine
  • Orfiril
  • Convulex
  • Valproate Chrono Zentiva
  • Valproat Chrono Desitin
  • Valproat Sandoz

L’Association «ASSAC» est née suite aux problèmes qui sont apparus avec la prise de ce médicamenta pendant la grossesse de femmes épileptiques et aux effets secondaires qu’il engendre. L’Association a réussi à se faire entendre grâce au postulat qui a été déposé au Conseil fédéral en mars 2018 pa rMme Maury-Pasquier.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter directement le site de l’Association.

(Recherches effectuées en mars 2020).